Vous êtes dans : Accueil > Soins > Prises en charge spécifiques > Réseau Psychiatrie et Précarité de Paris

Réseau Psychiatrie et Précarité de Paris

Le Réseau Psychiatrie Précarité de Paris (RPPP) est composé des Equipes Mobiles Psychiatrie Précarité (EMPP) et de l'équipe "Réseau Souffrances et Précarité", rattachées aux 5 établissements spécialisés en psychiatrie de Paris.

L’Equipe Mobile « Psychiatrie et Précarité » (EMPP) de l'Etablissement Public de Santé Maison Blanche s’adresse aux personnes en situation de précarité et d’exclusion, aux professionnels ou bénévoles travaillant auprès de ces mêmes personnes, notamment les acteurs de première ligne.

Les uns et les autres doivent être localisés sur les 9e, 10e, 18e, 19e et 20e arrondissements, territoires de santé que dessert l’EPS Maison Blanche, plus grand établissement psychiatrique du département de Paris (10 secteurs de psychiatrie adulte).

Voir la circulaire n°521 du 23/11/2005 relative à la prise en charge des besoins en santé mentale des personnes en situation de précarité et d’exclusion .

  L’équipe mobile « Psychiatrie et précarité » a pour mission sur ce territoire pré-défini :

Les palettes d’actions mises en place sont les suivantes :

Son dispositif d’intervention repose sur :

L’équipe se compose :

L’intervention ne se substitue pas à une prise en charge. Celle-ci prendra corps au sein du service de soin qui accueillera par la suite la personne s’il y a orientation. Par contre, elle a pour vocation :

L’intervention suppose « un tiers » qui est la plupart du temps le service demandeur. Il est indispensable dans la phase de « signalement » de la situation de la personne, mais aussi par la suite ; qu’il y ait orientation ou non vers des soins, il reste l’interlocuteur privilégié de la personne et celui qui assure la continuité de son accompagnement.

Parallèlement, les actions visent, à terme, à faciliter le contact avec une structure d’hébergement à la fin d’une hospitalisation ou dans le cadre de l’accompagnement médico-social, en sachant malgré tout les difficultés d’une telle démarche dans le contexte actuel (crise de l’hébergement et du logement - temps d’hospitalisation raccourcis là aussi par manque de places) qui rend encore moins aisé l’accueil de ces publics.

Ce travail s’articule avec les autres équipes mobiles parisiennes « Psychiatrie – Précarité » qui sont aujourd’hui regroupées au sein d’une « fédération inter-hospitalière » et, bien sur le CPOA, centre psychiatrique d’orientation et d’accueil qui assure 24/24h les urgences psychiatriques à l’échelle du département et jusqu’à présent, malgré une déréglementation rampante, reste le seul habilité à déterminer un secteur de soin pour les publics sans abris.

Contact : tél. : 01 42 39 37 12 - Fax : 01 42 39 13 32 - email : precarite.maisonblanche@ch-maison-blanche.fr