Vous êtes dans : Accueil > Soins > Médecine générale > Trois mesures pour respecter un droit fondamental

Trois mesures pour respecter un droit fondamental

Il y a trois objectifs que la médecine de liaison doit atteindre pour permettre aux patients psychiatriques de bénéficier de soins somatiques d’une qualité égale à ceux dispensés aux autres patients, droit fondamental qui n’est parfois pas encore complètement satisfait.

Cette démarche est la priorité des praticiens du service de médecine de Maison-Blanche pour réaliser en synergie avec le psychiatre référent du patient une prise en charge réellement globale, tenant compte des interactions réciproques des co-morbidités et permettre l’accessibilité des patients à des soins somatiques de qualité.