Vous êtes dans : Accueil > Soins > Médecine générale > La médecine de liaison pour une prise en charge globale

La médecine de liaison pour une prise en charge globale

Des réponses adaptées à une population fragilisée, un dispositif aux besoins des malades, la médecine de liaison pour une prise en charge globale. 

Une réponse à un véritable problème de santé publique

D’après (Consoli-2003) 63% des déprimés auraient une  pathologie somatique associée. Chez le schizophrène 60% des décès prématurés (hors suicides) seraient  liés à des pathologies somatiques. (Timothy JR Lambert 2003).

Il est relevé par ailleurs une surmortalité cardiaque dans le suivi d’une cohorte de schizophrènes (Casadebaig, 1995-2001). Enfin il est noté une incidence majorée des cancers liés au tabac chez les schizophrènes (Casadebaig 2001).

Une réponse adaptée à une population fragilisée, précarisée et vulnérable

Cette population possède certaines caractéristiques qui témoignent de sa fragilité : 90% des patients sont sans attache familiale et 50% vivent avec le seul RMI ou AAH.

0n relève 10% de familles à revenus modestes (enquête UNAFAM, Joisin 2006). D’après une étude menée par le service de médecine (Montariol, Guillard et all,  2006) il apparaît que 50 à 90% des patients, selon la durée d’hospitalisation, sont sans médecin traitant.

Un dispositif adapté aux besoins des malades

L’antenne médicale, dispositif innovant répond aux besoins d’une population dont les lieux de soins ont été rapprochés des lieux de vie.

Dans chaque structure d’hospitalisation, est implantée une antenne médicale avec une équipe pluridisciplinaire composée d’un médecin temps plein, d’une infirmière dédiée aux soins, d’une aide-soignante dédiée à l’accompagnement et la liaison et d’une secrétaire.

Pour une prise en charge globale, la médecine de liaison

Ne pas oublier que le malade psychiatrique a un corps et un corps parfois plus gravement malade que l’esprit, tel est le challenge, à réussir pour le mieux-être du patient.

Ce challenge nécessite une collaboration confiante, décidée, innovante, organisée entre psychiatres et somaticiens. La mise en synergie des compétences de chacun est le meilleur moyen d’optimiser la prise en charge de chaque patient.