Vous êtes dans : Accueil > Établissement > Un peu d’histoire > La mixité à Maison Blanche

La mixité à Maison Blanche

Maison Blanche a été un hôpital de désencombrement de Paris, pour Sainte-Anne. Maison Blanche, dans les années 70 compte 2000 patients et son image est celle d'un hôpital " féminin ", moins " agité " que son vis à vis, l'hôpital " masculin " de Ville-Evrard.

Dans la pratique, la première amorce du nécessaire " secteur " à venir, a été celle du désencombrement ; c'est d'abord l'usage des neuroleptiques, censé réduire le nombre de patientes hospitalisées. On s'est ensuite tourné vers une perspective plus dynamique et relationnelle, la relation thérapeutique.

Peu après le début des années 60, c'est un service, le service Mignot, ne recevant jusqu'alors que des femmes, qui prend l'initiative de la mixité : mixité des patients d'abord en 71, mais la peur s'installant " on va nous détruire nos ménages " diront les maris des soignantes, c'est la mixité des équipes ensuite. Mignot obtient l'affectation d'infirmiers hommes. Maison Blanche connaîtra même un pavillon de transit (le 3-21) pour les patients hommes venus de Sainte-Anne.