Vous êtes dans : Accueil > Établissement > Missions

Missions

L’Hôpital Maison Blanche est un établissement public de santé départemental, doté de la personnalité morale de droit public et de l’autonomie administrative et financière.

Au service de la population, il assure les soins préventifs, curatifs ou palliatifs ainsi que les examens de diagnostic conformément aux missions définies aux articles L6111.1 et L6111.2 du code de la santé publique.

Il concourt aux missions du service public hospitalier, arrêtées à l’article L6112.1 du code de la santé publique, notamment :

Etablissement de santé mentale, sectorisé, il dessert 10 secteurs de psychiatrie adulte, 2 secteurs de psychiatrie infanto-juvénile et un intersecteur de lutte contre les toxicomanies, situés sur les 9ème, 10ème, 18ème, 19ème et 20ème arrondissements de Paris.

Les soins somatiques des patients pris en charge par ces secteurs sont assurés et coordonnés par le service de médecine générale de l’établissement.

Pour la prise en charge de longue durée, l’établissement dispose également d’une unité de soins de longue durée « La Roseraie » située sur le site de Neuilly-sur-Marne.

Pour l’organisation de ses missions, il définit librement son organisation interne, sous réserve des dispositions prévues par le code de la santé publique. Le Conseil de surveillance définit l’organisation de l’établissement en pôles d’activité sur proposition du conseil exécutif.

Il garantit l’égal accès de tous aux soins qu’il dispense. Il est ouvert à toutes les personnes dont l’état requiert ses services. Il n’établit aucune discrimination entre les malades en ce qui concerne les soins. Il organise des régimes d’hébergement (au sens de l’article L 711-3 du Code de la Santé publique) différents selon la volonté exprimée par les malades dans les limites et selon les modalités prévues par les textes législatifs et réglementaires.

Il développe une politique d’évaluation des pratiques professionnelles, des modalités d’organisation des soins et de toute action concourant à une prise en charge globale du patient afin notamment d’en garantir la qualité et l’efficience.

L’évaluation des pratiques médicales doit respecter les règles déontologiques et l’indépendance professionnelle des praticiens dans l’exercice de leur art.

Afin d’assurer l’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins, l’établissement fait l’objet d’une procédure externe d’évaluation dénommée certification.