Vous êtes dans : Accueil > Activités de recherche et d'échanges > LE LABORATOIRE DE RECHERCHE > Recherches et Publications > Projets de recherche > Formation Et Recherche (FER)

Formation Et Recherche (FER)

Le Laboratoire de recherche s’est doté d’un nouvel outil d’évaluation et de formation : FER. L’objectif de cette démarche vise à répondre à la demande d’équipes de professionnels des champs de la santé et du travail social qui souhaitent se former à des approches innovantes en santé mentale, telles que le rétablissement, l’empowerment, la psychiatrie citoyenne et la promotion de la santé mentale.

Formation Et Recherche (FER) (document - 0 o)

RETABLISSEMENT, EMPOWERMENT, CONSTRUIRE SUR SES FORCES : LA PSYCHIATRIE BOUGE

 

FER (Formation Et Recherche) Santé mentale est un dispositif novateur associant formation professionnelle et recherche en sciences de l'éducation. Ce double savoir-faire permet à la fois de former les professionnels et d’évaluer l'impact de la formation sur les pratiques lors du retour sur le terrain. Au sein du Centre de Recherche en Sciences Sociales et Santé Mentale, laboratoire d'approches innovantes en santé mentale (rétablissement, empowerment, inclusion sociale, promotion de la santé mentale, psychiatrie citoyenne, participation des usagers), FER promeut des thématiques nées au sein du secteur de la psychiatrie, dans le champ social et médico-social au niveau français et européen par un travail de transposition des principes et valeurs du rétablissement à des problématiques plus larges que la psychiatrie : immigration, précarité, usage de produits, diversité de genre... Autre point fort : la participation des « experts d’expérience » au dispositif. Systématiquement coanimateurs des formations, les « formateurs pairs » co-construisent et co-évaluent le dispositif grâce au savoir-faire de FER dans le domaine de la participation des usagers. La valeur ajoutée de cette contribution est fortement soulignée par les évaluations des participants depuis les 10 ans de l'existence de FER. Elle permet une articulation inédite entre savoirs théoriques et empiriques qui rend les formations particulièrement vivantes tout en entrainant une dynamique de remise en question constructive des pratiques professionnelles.