Vous êtes dans : Accueil > Activités de recherche et d'échanges > LE LABORATOIRE DE RECHERCHE DE L'EPS MAISON BLANCHE > Recherches et Publications > Projets de recherche > VOISINER

VOISINER

Voisiner et santé mentale : comparer le point de vue des personnes vivant avec un trouble psychique avec celui des autres habitants, en milieu urbain, sur les représentations et pratiques quotidiennes du voisinage et de son accompagnement.

 

 

 L’accès au logement pour la personne vivant avec un trouble psychique représente une étape majeure pour son intégration dans la collectivité. Au niveau international comme au niveau national, l’attention portée à l’articulation « voisinage et santé mentale » se concentre en grande partie sur la thématique du trouble de voisinage et de sa prévention. Au niveau clinique, de nombreux travaux illustrent comment certaines expressions psychiques rendent difficile la vie en collectivité, comme la personnalité paranoïaque ou le syndrome de Diogène. Toutefois, bien que le voisinage représente un enjeu majeur pour l’intégration dans un logement, et notamment dans les logements sociaux en milieu ordinaire, peu d’études ont abordé cette question de la perspective du résident lui-même. Le projet Voisiner, avec le soutien de la Fondation Falret, cherche à décrire le point de vue de la personne vivant avec une maladie mentale sur le voisinage et sur ses besoins en termes de soutien et d’accompagnement, et de comparer ce point de vue à celui des acteurs associatifs vivant dans le même milieu. Comment les personnes perçoivent-elles le voisinage et les pratiques quotidiennes du voisinage ? Quel est leur point de vue sur leurs besoins en termes de soutien et d’accompagnement par rapport à la vie en collectivité ?

Contact : tim.greacen@ch-maison-blanche.fr